Les nouvelles exigences des parents d’élèves des missions françaises au Maroc

Le groupement des associations des parents d’élèves des établissements d’enseignement français au Maroc (APEK, API, CAPE, PEEP) exige de l’Agence de l’enseignement français à l’étranger une facture “négociée”, rejetant ainsi le maintien des frais de scolarité du troisième trimestre restés inchangés. C’est ce que révèle une enquête d’évaluation de […]Voir plus