Gaïd Salah, le chef de l’armée algérienne, maintient sa volonté d’imposer des élections présidentielles le 4 juillet

Gaïd Salah, le chef de l’armée algérienne, maintient sa volonté d’imposer des élections présidentielles le 4 juillet

Lundi 20 mai, le chef d’État-major de l’armée algérienne a réaffirmé son opposition à un changement radical au cœur de l’État. Il maintient sa volonté d’imposer des élections présidentielles le 4 juillet, malgré les craintes des manifestants. Il est celui qui a précipité le départ du pouvoir d’Abdelaziz Bouteflika […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *