«Le mal dont le pays est affecté est le manque de démocratie»

«Le mal dont le pays est affecté est le manque de démocratie»

L’Algérie est à la veille d’entrer dans la nouvelle année 2019, et ce qui retient l’attention des Algériens, c’est la sortie de la crise multidimensionnelle engendrée par l’exercice du pouvoir durant 20 ans par le président Bouteflika, qui a refusé l’alternance, base de la démocratie, érigée en règle de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *