A Tsévié, la municipalité prend plus soin de ses morts que de ses vivants !

A Tsévié, la municipalité prend plus soin de ses morts que de ses vivants !

« Où ira mon âme quand je ne serai plus sur terre ?», se demandait ll’attiste togolaise Elvire Bright dans l’une de ses chansons. A Tsévié, en attendant que l’âme trouve sa destination, la mairie prend des dispositions pour que le corps se décompose dans une bonne sépulture. Quant […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *