Grève de la faim : « Nos enfants ont faim et ne vont plus à l’école; donc, nous préférons mourir ici sur les rails que devant nos familles…», déplore un cheminot

Ils sont à 5 jours de grève de la faim, une situation de très grand danger pour ces 496 cheminots en activité qui sont déterminés à aller jusqu’au bout, quitte à mourir sur les rails. Assis sur des chaises ou des tabourets dans un coin de la gare de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *